Suspendue par Eutelsat : La chaîne Al Magharibia devient « Hirak TV »

Suspendue par Eutelsat : La chaîne Al Magharibia devient

Suite à une plainte déposée par les autorités algériennes auprès de la société de droits français, Eutelsat, Al Magharibia a cessé de diffuser depuis mardi après-midi. Pour contourner ce blocage, la chaîne privée revient avec un nouveau look, et s’appelle désormais « Hirak TV ».

Dans un communiqué diffusé sur sa page Facebook, Al Magharibia a indiqué qu’elle a fait objet d’une plainte de la part des autorités algériennes auprès d’Eutelsat, en raison de sa couverture des marches du mouvement populaire en Algérie qui ont lieu tous les vendredis et mardis.

Selon la plainte déposée par les autorités algériennes, Al Magharibia ne dispose d’aucune accréditation ou autorisation pour diffuser et couvrir les événements en Algérie.

La chaîne précise qu’elle a été interdite de diffusion depuis le 15 octobre à 16H30. Eutelsat était chargé de la diffusion en coordination avec l’opérateur de satellites de télécommunications égyptien Nilesat.

La chaîne interdite de diffusion a affirmé qu’elle ne dispose d’aucun bureau et qu’elle ne diffuse pas depuis l’Algérie. Elle dit qu’elle travaille conformément aux lois britanniques et qu’elle dispose d’une autorisation pour exercer le travail journalistique et la diffusion délivrée par les autorités britanniques. Elle affirme aussi être soumise aux règles de l’organisme britannique de régulation des services médiatiques (OFCOM).

Plusieurs militants du Hirak collaborent avec la chaîne privée suspendue. Cette dernière s’appuie sur les vidéos des directs diffusées par les manifestants lors des marches hebdomadaires du vendredi et du mardi.

Bessa, Résidence la Pinède