Nabni dévoile sa plateforme « Yetnahaw gaع » pour le changement

Le collectif Nabni a dévoilé, ce mercredi, une plateforme appelée « Yetnahaw gaع », qui contient « cinquante changements et contre-pouvoirs nécessaires pour démanteler les fondements du Système, ancrer la démocratie et ne plus jamais retourner à l’avant-22 février ».

Dans l’introduction de la plateforme, Nabni écrit : « Depuis le 22 février 2019, le Peuple revendique pacifiquement le départ du « Système ». Les slogans se succèdent, mais « Yetnahaw gaع « reste l’appel le plus constant du Mouvement. Cette revendication est paradoxalement absente, à notre connaissance, des propositions de transitions rendues publiques à ce jour. Et quand elle est évoquée, seules les figures de l’ancien pouvoir sont citées (el 3issaba); alors que le changement qu’attendent les citoyens est bien plus profond. »

« En réponse cette revendication populaire, nous proposons une plateforme de changements qui ne se limite pas au départ des figures de l’ancien régime, mais qui appelle surtout à la déconstruction du Système, avec notamment la mise en place de contre-pouvoirs pour l’empêcher de se régénérer. Il s’agit d’élargir le champ du gaع pour y inclure les racines du régime autoritaire et corrompu, c’est à dire les mécanismes de prédation, de clientélisme, d’opacité et de répression des libertés qui le fondent », explique le think thank.

Rejet de l’élection présidentielle

« Quel chemin prendra la transition ? qui la dirigera ? » Selon Nabni « les réponses à ces questions ne font pas encore consensus. Toutefois, le Peuple est unanime à demander le départ du Système. Ce projet de plateforme vise à organiser un débat national, avec l’ensemble des forces du changement, autour d’objectifs clairs traduisant cette exigence populaire. »

« Ce texte souligne également que ni une élection présidentielle, aussi libre et ouverte soit-elle, ni une nouvelle Constitution, aussi démocratique soit-elle, ne suffiront, seules, à ébranler les fondements du Système. Seul le démantèlement de ses éléments constitutifs nous préservera d’un retour à l’avant-22 février », précise le collectif.

« Tout en insistant sur la nécessité de préserver le caractère pacifique de la contestation populaire et de ne pas ébranler la stabilité de l’Etat, il sera déterminant pour la réussite de cette Révolution citoyenne que la mobilisation se poursuive jusqu’à ce que soit atteint cet objectif de départ du Système : pas seulement celui des responsables du régime actuel, mais surtout le démantèlement des cinquante fondements clés du Système patrimonial et prédateur… jusqu’à ce que Yetnahaw gaع! », conclut Nabni.

Plateforme-Yetnahaw-Ga3-16-Octobre-2019-Version-Fr

MDI School