Non-respect de l’environnement : 300 entreprises fermées en 2019

Non-respect de l’environnement : 300 entreprises fermées en 2019

Pas moins de 300 entreprises industrielles qui sont sanctionnées par la fermeture pour non-respect des conditions environnementales durant cette année.

C’est le chiffre avancé par la ministre de l’environnement et des énergies renouvelables, Fatima Zahra Zerouati, ce jeudi lors de son passage à la radio nationale. La ministre s’est demandé pourquoi protéger 200 familles tout en menaçants la vie des milliers de personnes durant des années ?

Selon elle, il est important de sensibiliser les personnes concernées, et dans ce sens, « les équipes d’inspection du secteur tiennent des réunions avec les responsables d’institutions industrielles pour les alerter sur la nécessité de se conformer aux conditions environnementales à travers le renouvellement des raffineries et la désinfection des estuaires ».

Évoquant le projet de la loi de finance 2020, la ministre a souhaité qu’il y ‘est des amendes plus importantes pour les personnes polluantes, et cela pour protéger l’environnement d’une manière plus stricte. Toutefois elle a rappelé son refus à l’importation des véhicules diesel de moins de trois ans, et cela en respect de l’engagement de l’Algérie pour l’accord de Paris pour l’environnement.

D’autre part, la ministre de l’Environnement a révélé l’intention du ministère d’équiper environ 2 500 écoles avec des dispositifs de tri sélectif et de fertilisation naturelle afin de former une génération entière capable de générer les meilleures méthodes de gestion et de traitement des déchets.

Elle a souligné l’importance de sensibiliser à l’importance d’une bonne gestion des déchets avant de passer à la dissuasion, soulignant que « lorsqu’un bon document est préparé pour promouvoir l’économie du déchet, il peut passer à l’étape de la dissuasion».

MDI School