HomeActualitéNationalZoubida Assoul condamne le recours à la violence contre les étudiants

Zoubida Assoul condamne le recours à la violence contre les étudiants

Zoubida Assoul, présidente du parti l’Union pour le Changement et le Progrès (UCP), a condamné le recours par les forces de l’ordre à la violence et à la répression contre les étudiants qui manifestaient hier, lors du 33è mardi consécutif, à Alger et dans d’autres régions du pays, a indiqué le parti dans un communiqué publié ce mercredi 9 octobre 2019 sur sa page Facebook.

Le parti de Zoubida Assoul a dénoncé, dans le même communiqué, le recours à la violence contre les étudiants qui représentent l’avenir du pays et exige la libération immédiate les étudiants interpellés et de tous les détenus d’opinion.

Mme. Assoul a souligné que « la seule réponse du régime en place à la mobilisation populaire de jeunes algériens et algériennes, à leur aspiration au changement radical de ce régime et à leur demande d’un Etat de droit, est de recourir à une violence excessive contre ses enfants ».

L’UCP affirme que la seule solution à la crise politique que traverse le pays passe par un dialogue national et inclusif, afin e trouver une solution consensuelle qui garantisse les droits, à travers la construction de l’Etat de droits, de l’indépendance effective de la justice et de la protection des libertés individuelles et collective.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine