Homela deuxTebboune : "Je suis le candidat du peuple"

Tebboune : « Je suis le candidat du peuple »

L’ex-premier ministre et candidat à la l’élection présidentielle du 12 décembre prochain, Abdelmadjid Tebboune a affirmé, mardi, qu’il est « le candidat du peuple ».

« Ceux qui disent que je suis un candidat de tel ou tel personne…ils n’ont qu’à ramener des preuves, je vous rappelle que j’ai même refusé d’être le candidat de mon parti. Je suis le candidat du peuple », a déclaré  Tebboune dans un entretien accordé à des médias dont Echourouk TV.

https://www.facebook.com/417104101736041/posts/2604351416344621/

Tebboune considère que le Hirak en cours depuis le 22 février en Algérie est « une aubaine », estimant que les revendications exprimées par le peuple à travers le mouvement populaire ont été toutes satisfaites, notamment, l’annulation du 5e mandat, la prolongation du 4e mandat annulée, la démission de Bouteflika… Etc. « Le reste des revendications, la constitution ne permet pas leur satisfaction sans un président élu et légitime », a-t-il dit.

https://www.facebook.com/417104101736041/posts/2604367009676395/

Selon Tebboune, l’Algérie nouvelle commencera par l’instauration de la démocratie véritable au niveau local, wilayal et national, pour permettre à l’élite d’émerger, même si cela exigerait la révision radicale de la loi électorale.

Aussi a-t-il ajouté, l’Algérie nouvelle se fera par le placement des contre-pouvoir réels dans la constitution, afin que, ce qu’on a vécu depuis l’indépendance ne se répète plus.

Il a estimé que tout le monde respecte la constitution, mais, cette dernière présente des failles. Selon lui, il faut un véritable équilibre entre toutes les institutions de l’Etat.

https://www.facebook.com/417104101736041/posts/2604507219662374/

Pour Tebboune, le slogan à l’adresse des jeunes doit se concrétiser sur le terrain. Selon lui, il faut un changement dans la dépense de l’argent et que le développement ne profite pas à un petit groupe de personnes au détriment du simple citoyen qui fait la chaîne pour un sachet de lait tandis qu’un autre rêve d’un avion privé pour lui seul. « Nous sommes arrivés à un tel point que toutes ces contradictions nous obligent à prendre des mesures décisives pour changer les mentalités et les comportements », a-t-il dit.

https://www.facebook.com/417104101736041/posts/2604488349664261/

Par ailleurs, Abdelmadjid Tebboune a refusé de s’exprimer sur l’affaire El Bouchi, et s’est dit favorable à la réouverture de l’affaire Khalifa.

https://www.facebook.com/417104101736041/posts/2604331183013311/

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine