Énergie solaire : 350 millions USD alloués à l’Afrique

électrification de l'Afrique

Les pays africains pourront bénéficier d’un engagement financier d’une valeur totale de 350 millions de dollars de la part de la France, des Pays-Bas et du Royaume-Uni en faveur de l’électrification par l’énergie solaire.

L’Agence française de développement (AFD) prévoit en effet d’investir 55 millions $ dans des garanties qui seront offertes aux producteurs indépendants d’énergie solaire sur le continent africain. Ces garanties, qui seront allouées par le biais de l’African Trade Insurance Agency, entrent dans le cadre du programme Solar Risk Mitigation Initiative (SRMI). Conjointement menée par l’Agence et la Banque mondiale, l’initiative a pour objectif de lever les barrières techniques politiques et financières empêchant un développement plus rapide du solaire sur le continent.

C’est également dans le cadre du SRMI que les Pays-Bas alloueront 44 millions $ à l’off-grid solaire sur le continent. Ce financement facilitera la fourniture d’installations solaires domestiques aux ménages n’ayant pas accès à l’électricité.

Le Royaume-Uni, pour sa part s’est engagé à allouer 250 millions $ aux pays à revenus intermédiaires dans le monde afin de financer le stockage d’électricité, l’un des principaux enjeux du développement de l’énergie renouvelable. L’octroi de ce financement entre dans le cadre du programme mondial de stockage de l’énergie qui vise l’injection de 1 milliard $ pour la mise en place de 17,5 GWh de capacité de stockage électrique d’ici 2025.

MDI Alger

Ecofin 

Bessa, Résidence la Pinède