AccueilLa uneHirak : Tous les manifestants arrêtés lors du 31e vendredi ont été...

Hirak : Tous les manifestants arrêtés lors du 31e vendredi ont été libérés

- Advertisement -

Les manifestants arrêtés lors de la marche du 31e vendredi ont été libérés le soir même et le lendemain, rapporte ce dimanche le journal El Watan citant  Kaci Tansaout, coordinateur du Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

«Tous les gens arrêtés hier (vendredi) ont été libérés. Les quatre manifestants interpellés à Oran par la police pour port du drapeau Amazigh ont été libérés le soir même, grâce à la forte mobilisation citoyenne. Des avocats et des activistes parmi eux, Kadour Chouicha, s’étaient déplacés au commissariat central. La libération des personnes interpellées est intervenue juste après », a indiqué le coordinateur du CNLD.

The graduate Fair

Il a précisé que « le jeune activiste de Annaba, Zakaria Boussaha, arrêté à un barrage de la gendarmerie et placé en garde à vue après la marche du vendredi à Sidi Ammar, a été libéré en fin d’après-midi d’hier. »

Toutefois, le CNLD a informé samedi sur sa page Facebook que, le jeune Hassan Aissaoui de la commune de Bounouh (Daïra de Boghni, Tizi Ouzou), arrêté à Alger, pour avoir brandit le drapeau Amazigh, lors du 31e vendredi des marches populaires pacifiques, était jusqu’à hier soir maintenu en garde à vue au commissariat dit 14e à Hussein Dey. Le CNLD n’a pas encore communiqué sur sa libération ou non.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine