Bensalah : Les propositions de l’INDM présentent les garanties nécessaires pour la tenue de la présidentielle

nouveau Code électoral

Le Chef de l’Etat par intérim, Abdelkader Bensalah, a reçu, ce dimanche, les membres de l’Instance nationale de dialogue et de médiation (INDM), coordonnée par Karim Younes, selon un communiqué de la présidence de la République.

Ce dernier a remis à Bensalah le rapport final des rencontres avec des partis politique, la société civile et des personnalités nationales, dont la mission est achevée hier. Il a également exposé les conditions dans lesquelles s’est déroulés le processus de dialogue, en précisant que, l’INDM a rencontré 23 partis politiques, 5670 associations nationales et locales ainsi que des personnalités nationales.

Dans son exposé, Karim Younes a présenté les éléments principaux du rapport de l’INDM en mettant particulièrement l’accent sur les résultats des consultations, les propositions et les recommandations des différents acteurs rencontrés et qui ont rencontrés un large consensus.

Karim Younes a salué l’accompagnement de l’institution militaire du processus du dialogue.

Le rapport final de l’Instance contient des propositions sur les amendements nécessaires à la loi électorale, ainsi que la création d’une instance indépendante de préparation, d’organisation et de surveillance des élections présidentielles.

Bensalah a félicité les membres de l’INDM quant aux efforts consentis pour mener le dialogue et l’accomplissement de leur noble mission au service du pays, et ce, en dépit des difficultés et les obstacles rencontrés.

Il s’est dit satisfait du climat de liberté et transparence ayant marqué le déroulement du dialogue, soulignant que, l’Etat a tenu ses engagements de ne pas intervenir dans le processus du dialogue.

Bensalah a affirmé que, le processus du dialogue ayant permis la participation de toutes les parties de la société, des acteurs politiques, des représentants de la société civile, des personnalités nationales et des représentants du Hirak, a résulté sur le rapprochement des vues sur l’organisation d’une élection présidentielle dans les plus brefs délais comme solution pratique et démocratique pour sortir de la situation actuelle.

Le chef de l’Etat par intérim a indiqué que, les propositions de l’INDM présentent les garanties nécessaires pour organiser une élection présidentielle, transparente et propre et crédible.

En fin, Bensalah a demandé à Karim Younes de poursuivre les efforts et les consultations nécessaires en vue de la création et l’installation de l’instance indépendante de surveillance des élections.

MDI Alger

Par ailleurs, aucune référence n’a été faite sur les mesures d’apaisement à savoir, la libération des détenus d’opinion, le départ du gouvernement Bedoui, …etc

Bessa, Résidence la Pinède