Karim Younes dévoile quelques propositions du rapport final de sa commission

Le rôle du médiateur de la République défini par la loi

Terminant ses consultations politiques, avec les partis politiques et la société civile, Karim Younes, a dévoilé ce samedi une partie des conclusions contenues dans son rapport qu’il transmettra au chef d’Etat.

La commission nationale juridique de l’instance nationale de dialogue et de médiation présidée, qui est coordonnée par Karim Younes s’est réunie ce samedi afin d’étudier les propositions recueillies suite aux consultations menées avec les différentes parties.

Karim Younes le coordinateur de l’instance de dialogue a dévoilé une partie des conclusions contenues dans le rapport final notamment celles relatives au code électoral. Il ne sera désormais plus obligatoire de récolter 600 signatures individuelles de la part d’élus.

Selon certaines sources médiatiques, le rapport contient aussi une proposition  dans laquelle est exigé un diplôme universitaire pour les candidats à la présidence pour éviter les derniers scénarios des candidatures non sérieuses.

Par ailleurs, l’ancien président de l’APN a aussi révélé que le rapport final de la commission sera rendu pour le chef de l’état Abdelkader Bensalah, ainsi qu’aux différents partis.  Et sur les premières appréciations, Karim Younes a indiqué que certains ont approuvé tandis que d’autres ont rejetés comme l’affirme Karim Younes.