L’association des Oulémas appelle à assurer toutes les garanties pour la transparence des élections

association des Oulémas

L’Association des Oulémas musulmans algériens a appelé, jeudi à Alger, par la voix de son président Abderrezak Guessoum, à la nécessité d’assurer toutes les conditions et garanties pour la transparence et la régularité des prochaines élections.

Lors d’une conférence de presse animée à l’issue de sa rencontre avec une délégation de l’instance nationale de médiation et de dialogue (INMD), conduite par son coordinateur général Karim Younes, M. Guessoum a indiqué que l’association avait « proposé et appelé à assurer toutes les conditions et garanties pour la transparence et la régularité des prochaines élections ».

Elle également insisté sur la nécessité de « choisir » les membres de l’instance indépendante chargée de la supervision des élections parmi « les compétences nationales jouissant de crédibilité, de neutralité et d’impartialité ».

Soulignant que cette rencontre intervenait « à la demande de l’INMD », M. Guessoum a appelé à ce qu’elle soit indépendante, tout en lui garantissant un « climat de travail favorable », à travers des « mesures d’apaisement », citant « le pardon des faux pas de certains jeunes du Hirak » et « la formation d’un gouvernement national de consensus pour superviser la prochaine étape ».

L’Association a réitéré, à l’occasion, « son soutien » au Hirak populaire, basé sur des « convictions et principes pacifiques et nationaux », estimant nécessaire « de consolider l’unité des Algériens sous un seul emblème national et leur attachement aux constantes nationales ».

Pour M. Guessoum, les « propositions » de l’INMD concernant l’amendement de certains articles de la loi électorale « sont très raisonnables et rationnelles », poursuivant que tout ce que l’instance a présenté à l’association lors de cette rencontre était « rassurant et empreint de clarté et de sincérité ».

APS