Gaid Salah appelle à la convocation du corps électoral le 15 septembre prochain

Le chef d’état-major des armées, Ahmed Gaid Salah, estime qu’il est essentiel d’organiser l’élection présidentielle dans les prochaines semaines, appelant à la convocation du corps électoral pour le 15 septembre prochain.

Dans son discours tenu aujourd’hui,  lors de sa visite à la wilaya de Ouargla, le vice-ministre de la défense nationale, a indiqué qu’il avait abordé lors de sa précédente intervention « la priorité d’entamer sérieusement la préparation des élections présidentielles dans les quelques semaines à venir ». De ce fait, il « confirme aujourd’hui, et partant de nos missions et prérogatives, ainsi que de notre respect de la Constitution et des lois de la République, que nous considérons qu’il est opportun de convoquer le corps électoral le 15 du mois de septembre courant, et que les élections puissent se tenir dans les délais fixés par la loi », a souligné Gaid Salah lors de son allocution prononcée lors de cette visite à la 4eme région militaire. « Ces élections qui représentent un rendez-vous d’importance dans l’histoire de l’Algérie, qui apportera davantage de progrès sur la voie de l’instauration de l’Etat de droit » a t-il ajouté.

Toutefois, il a encore salué les efforts de l’instance de nationale de la médiation et du dialogue, et dont il « valorise les résultats encourageants qu’elle a obtenus en si peu de temps, sur la voie du dialogue sérieux, constructif et objectif ».

Gaid Salah a indiqué aussi qu’il « n’omettrais pas de renouveler son appel pour aller de l’avant pour rapprocher les points de vue, unifier les visions et trouver des mécanismes à même de concrétiser l’approche insistance, qui consiste en l’accélération de l’organisation des élections présidentielles, notamment en installant rapidement une instance nationale indépendante pour la préparation, l’organisation et la surveillance des élections, qui supervisera toutes les étapes du processus électoral ».

Dans ce cas, le vice ministre de la défense, a estimé aussi que cela « requiert également la révision de quelques textes de la loi électorale pour s’adapter aux exigences de la situation actuelle, et non pas une révision totale et profonde qui toucherait tous les textes, tel que revendiqué par certains, ce qui prendrait beaucoup de temps ».

La bande et ses acolytes essayent de perturber la rentrée scolaire 

Par ailleurs, Gaid Salah accuse la bande et ses acolytes de de mettre en échec et perturber la prochaine rentrée scolaire, en semant le doute et la confusion chez les écoliers et leurs parents, les efforts du Gouvernement se poursuivent pour réunir les conditions adéquates pour faire de cette rentrée scolaire une réussie ».

En effet, « le Gouvernement a pris toutes les mesures et réuni tous les moyens matériels et humains pour garantir une rentrée scolaire dans les meilleures conditions » a-t-il affirmé.

Gaid Salah a aussi salué les efforts des hommes loyaux de la justice, auxquels nous renouvelons notre engagement à les accompagner et à les soutenir, et nous saluons leur courage et leur détermination à s’acquitter de leurs nobles missions, conformément à la loi, en ouvrant tous les dossiers, sans exception, avec la ferme volonté de combattre la corruption et de l’éradiquer définitivement de cette terre pure ».