HomeEntreprises-ManagementRépertoire national des entreprises 4 035 entités radiées du registre de...

Répertoire national des entreprises 4 035 entités radiées du registre de commerce en 2018

Le répertoire national des entreprises et des établissements a connu une augmentation plus de 5 500 entreprises par rapport à l’année dernière, soit 3,21 %, en 2018, selon l’ONS.  Aussi, 180 405 entités sont dotées d’un Numéro d’Identification Statistique.

On note une baisse légère des créations d’entreprises au niveau du répertoire, plus de 300 créations par rapport au même semestre 2017, soit – 7,47 %. Ce répertoire est constitué d’entités qui ont fait des déclarations d’existence auprès des services fiscaux et/ou des demandes de registre de commerce au niveau du CNRC.

Le Secteur G (Commerce ; Réparation d’Automobiles et de Motocycles) conserve sa prédominance par rapport aux autres secteurs. Celui-ci est constitué essentiellement d’entreprises qui activent dans le commerce de gros. Toujours selon l’ONS, les entrées dans le répertoire en 2018 4.015 personnes morales ont fait l’objet d’une première identification par l’ONS au deuxième semestre 2018. Ceci représente une régression de plus de 25 % par rapport au premier semestre 2018. Au cours de l’année 2018, 9 376 entreprises ont été créées, soit une baisse de 4,24 % par rapport à l’année précédente.

L’activité principale de ces nouvelles entités est codifiée, selon la NAA Rev.1**. Celles-ci sont essentiellement des entreprises privées constituées par des formes juridiques telles que : SARL, EURL, etc. Les formes juridiques concernées par les créations Le droit définit un très grand nombre de formes juridiques, d’où quelques formes prédominent. Les SARL sont nombreuses mais leur poids économique est faible en général. Les EURL sont aussi très nombreuses et exercent un rôle économique important.

En effet, le nombre d’entreprises radiées du registre de commerce a été de 4 035 en 2018, une baisse plus de 500 entreprises radiées par rapport à 2017, (-11,49%); dont 2 070 SARL, soit 51,30 % du nombre global des entreprises radiées. Il y a lieu de noter que la durée de vie des formes juridiques est très courte au niveau des SARL en Algérie. En premier lieu c’est les entreprises du bâtiment qui sont touchées. On remarque que la wilaya d’Alger a enregistré le plus grand nombre de radiations, suivie de la wilaya d’Oran.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine