HomeénergieLe pétrole a terminé hier en hausse avec un semblant d'accalmie dans...

Le pétrole a terminé hier en hausse avec un semblant d’accalmie dans la guerre commerciale US / Chine

Les prix du pétrole ont fortement progressé à la clôture mardi, tirés par le ton plus accommodant du président américain Donald Trump à l’égard de la Chine dans le conflit commercial qui oppose les deux premières économies mondiales.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre s’est établi à 59,51 dollars à Londres, en hausse de 1,4% par rapport à la clôture de lundi.

À New York, le baril américain de WTI  pour la même échéance a rebondi, finissant à 54,94 dollars (+ 2,4%) après quatre séances de recul de suite. « Avec tant de gros titres disponibles à interpréter, les investisseurs ont choisi de se focaliser sur la perspective d’un retour de la Chine et des États-Unis à la table des négociations et d’une possible conclusion d’un accord commercial entre les deux« , a expliqué Jasper Lawler, analyste chez London Capital Group.

Après une brusque montée des tensions vendredi et l’annonce réciproque de prochaines taxes douanières, le ton s’est fait plus conciliant lundi, Donald Trump assurant que Pékin souhaitait renouer le dialogue.

De son côté, le principal négociateur chinois a indiqué que Pékin voulait « résoudre calmement le problème par des consultations et la coopération« . « Je ne pense pas que la situation ait vraiment changé. C’est un mouvement lié à l’actualité« , a tempéré Gene McGillian de Tradition Energy, précisant que le marché pourrait prendre une direction plus claire après la publication mercredi d’un rapport de l’Agence américaine d’information sur l’Energie (EIA) sur les stocks de pétrole aux États-Unis.

Par ailleurs, la venue à Biarritz dimanche de Mohammad Javad Zarif, ministre des affaires étrangères iranien, a conduit M. Trump à évoquer la possibilité d’une rencontre avec le président iranien Hassan Rohani.

Cependant, ce dernier a appelé mardi le président américain à « faire le premier pas » en levant toutes les sanctions imposées à l’Iran sur le dossier nucléaire

Afp

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine