Huawei-Mobile augmente ses investissements en Algérie

Accusé par les Américains d’espionnage, Huawei réagit

L’entreprise d’assemblage de Smartphones Huawei-Mobile ne semble pas être touchée par les démêles du géant chinois spécialisé dans les nouvelles technologies et visé par des sanctions américaines.

«Depuis le mois de mai, nos investissements ont augmenté progressivement. Nous avons acquis de nouveaux équipements pour augmenter les capacités de production pour satisfaire la demande locale», ont indiqué des dirigeants de l’entreprise, selon le quotidien El Watan.

La société a augmenté son budget marketing. L’unité d’assemblage de Smartphones, fruit d’une joint-venture entre Huawei-Algérie et la société algérienne AfgoTech, répond aux normes internationales.

« Depuis mai, les parts de marché de l’entreprise, mise en place pour répondre aux orientations du gouvernement qui avait suspendu ses importations d’articles électroménagers et de téléphones mobiles, sont passées de 8%, marché parallèle inclus, à 15%. «Au moins un Algérien sur cinq dispose d’un smartphone de marque Huawei», selon le même média.

Le n°2 mondial du Smartphone, devant Apple et derrière Samsung, a été inscrit sur une liste noire par le gouvernement américain, pour des soupçons d’espionnage en faveur des services de renseignement chinois, ce que le groupe dément.

Pour rappel, le géant chinois aurait aidé certains gouvernements africains à espionner leurs opposants au pouvoir, dont l’Algérie, selon le journal américain, Wall Street Journal, qui a affirmé que Huawei aurait mis à la disposition des pays africains des moyens techniques mais aussi des techniciens afin d’espionner des opposants.

La filiale du géant chinois en Algérie a démenti les allégations relayées, le 14 août dernier par le journal américain, WSJ, en affirmant que « Huawei rejette complètement les allégations non fondées et incertaines du Wall Street Journal contre ses activités commerciales en Algérie, en Ouganda et en Zambie».

l’entreprise a expliqué que « le code de conduite professionnel de Huawei interdit à tout employé d’entreprendre des activités qui compromettraient les données ou la confidentialité de nos clients ou des utilisateurs finaux, ou qui enfreindraient les lois en vigueur».

MDI Alger