HomeLa uneL’Algérie premier importateur de sucre brésilien au 2eme trimestre de 2019

L’Algérie premier importateur de sucre brésilien au 2eme trimestre de 2019

L’Algérie est le premier client du sucre brut et raffiné du brésil durant le deuxième trimestre de 2019. Selon les données de l’Union brésilienne de l’industrie de la canne à sucre (Unica), l’Algérie a importé  l’équivalent de 13,1% des exportations totales du Brésil.

Les chiffres indiqués dans le rapport de l’Unica indiquent que l’Algérie est le principal acheteur de sucre brut et raffiné au Brésil  avec une quantité de  587 900 tonnes de sucre, sur les 4,5 millions produits, ce qui donne un pourcentage de 13,1% des exportations totales.

En effet, malgré que l’Algérie ait réduit ses importations de sucre de 19%, soit 138 000 tonnes, elle demeure le premier client du Brésil durant le deuxième trimestre de 2019.

Selon les derniers statistiques des importations alimentaires de l’Algérie, la facture de sucre a  reculé pour totaliser 348,81 millions usd, contre 438,89 millions usd (-20,53%).

Pour précision les pays de la région Mena sont parmi les premiers importateurs du sucre brésilien avec, entre autre l’Arabie saoudite qui est classé au quatrième rang et avait acheté 326 400 tonnes au cours des trois premiers mois de la récolte actuelle (c’est-à-dire d’avril à juin),  viennent ensuite les EAU, en sixième position, avec 295 700 tonnes avec une hausse de 24% par rapport à la récolte précédente. L’Égypte occupait la septième position et l’Iraq la neuvième, a souligné Unica.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine