Karim Younes : nous n’avons pas renoncé aux préalables

La pression sur le panel chargé de mener le dialogue national inclusif ne cesse de se poursuivre, après que des médias ont annonce le renoncement aux préalables de la part du Panel, karim Younes a apporté un démenti ont indiquant qu’il a toujours confiance dans les promesses du président.

« Contrairement à ce qui s’est raconté, nous n’avons pas renoncé aux préalables » a souligné le président du panel Karim Younes dans une déclaration faite ce samedi au quotidien « Liberté ».

Younes a indiqué qu’il « persiste sur le fait que nous ne pouvons envisager un dialogue serein sans mesures d’apaisement », comme signe de garantie, le coordinateur du Panel compte sur la «concrétisation» des promesses formulées par le pouvoir. Nous avons un engagement de la part du chef de l’État. Nous attendons toujours sa mise en œuvre”, indique encore Karim Younès sans apporté aucun commentaire à la réaction du chef de l’état-major de l’armée, le général major d’Ahmed Gaïd Salah.

En effet, les préalables posées par les membres du Panel, lors de leur rencontre avec le Chef de l’Etat, ont était dénoncé par le vice ministre de la défense, lors de son dernier discours, ou il a lié le dialogue uniquement à l’organisation des élections.

Chose qui a poussé deux membres du Panel a jeté l’éponge, entre autre Smain Lalmas et Azzedine Aissa, ce qui a fragilisé encore plus le Panel.

MDI Alger

Toutefois, lors de la réunion de jeudi dernier, le Panel a décide de poursuivre sa démarche de dialogue selon la feuille de route entamé dés le début, et il a annoncé qu’il se renforcera avec d’autres personnalités.

Bessa, Résidence la Pinède