Cour Suprême : Amar Ghoul et le wali d’El Bayadh auditionnés dans l’affaire Tahkout

Amar Ghoul

Le Conseiller instructeur près la Cour suprême (Alger) a auditionné, lundi 22 juillet 2019,, l’ancien ministre des Transports, Amar Ghoul, et le wali d’El Bayadh Djamel Khenfar dans le cadre de l’affaire Mahieddine Tahkout, a indiqué un communiqué du Procureur général près la même Cour.

Selon le communiqué, Amar Ghoul est poursuivi « pour octroi délibéré d’indus privilèges à autrui lors de la passation de marché en violation des dispositions législatives et réglementaires et abus de fonction délibéré par un agent public en violation des lois et réglementations ». Le Conseiller instructeur a décidé de « la mise en détention provisoire du prévenu ».

Le Conseiller instructeur près la Cour suprême a a également auditionné, durant la même journée, le wali d’El Bayadh, Mohamed Djamel Khenfar, dans le cadre de l’affaire Tahkout, selon un communiqué du Procureur général près la même Cour.

Quant au wali d’El Bayadh, Mohamed Djamel Khenfar est poursuivi « pour abus de fonction et dilapidation de deniers publics ». Le Conseiller instructeur a décidé de « la mise en liberté du prévenu ».

A rappeler que l’ancien ministre des Transports, Amar Ghoul, avait comparu jeudi dernier devant le Conseiller instructeur près la Cour suprême à Alger, dans le cadre de l’affaire Ali Haddad.

Le Conseiller instructeur avait décidé de sa mise en détention provisoire dans le cadre de cette affaire. Le parquet général près la Cour suprême avait engagé des procédures judiciaires à l’encontre du membre du Conseil de la nation Amar Ghoul, suite au renoncement volontaire de son immunité parlementaire conformément aux dispositions de l’article 127 de la Constitution.

MDI School