Usine Peugeot-Citroën en Algérie : début des travaux dimanche prochain

L’usine Peugeot d’Oran compte recruter plus de 300 employés

Malgré les restrictions imposées par le gouvernement aux usines de montage (CKD/SKD), le constructeur automobile PSA a annoncé le début des travaux de construction de l’usine de montage des véhicules Peugeot et Citroën, à Tafraoui, dans la wilaya d’Oran, pour le 21 juillet 2019, rapporte ce mercredi le Quotidien d’Oran.

La cérémonie sera présidée par Jean-Christophe Quémard, vice-président exécutif du groupe de la zone Moyen-Orient et Afrique, et sera également l’occasion pour la signature des conventions avec les fournisseurs qui accompagneront le groupe PSA, dans ce projet, selon le même média.

Plus d’un an après le scandale du détournement de terres agricoles qui avait défrayé la chronique et suscité tant de polémique, le projet de l’implantation de l’usine Peugeot qui a connu de nombreux rebondissements, peut enfin voir le jour.

Initialement, l’usine de montage de véhicules du groupe PSA en Algérie devait être implantée dans la zone d’El Hamoul, dans la commune d’El Kerma, située au sud d’Oran. Mais en avril 2018, un agriculteur avait contesté, dans une vidéo, l’attribution de son terrain, pour accueillir cette usine. Il avait accusé les autorités locales d’avoir détourné un terrain agricole pour les besoins d’un projet d’usine de montage automobile, ce qui avait obligé les autorités à délocaliser l’usine.

Pour rappel, le constructeur automobile français PSA a inauguré, le 20 juin dernier, une usine d’une capacité de production de 100 000 véhicules par an au Maroc, à Kénitra (environ 200 km au Sud du port de Tanger Med).

Cette nouvelle usine produit déjà depuis décembre 2018 les moteurs destinés à ces citadines également produites en Slovaquie. Elle produira bientôt les nouvelles 208, après des phases de tests ces dernières semaines.

Bessa, Résidence la Pinède