Approche politique proposée par Bensalah : Les personnalités qui conduiront le dialogue bientôt connues

LADDH

Les personnalités nationales « probes, indépendantes et crédibles » qui conduiront le « dialogue national inclusif » qui débouchera sur l’organisation de l’élection présidentielle, proposé par le chef de l’Etat par intérim Abdelkader Bensalah, seront bientôt connues, selon un communiqué de la présidence de la République rendu public mardi 16 juillet 2019.

En effet, selon la même source, Bensalah a reçu le Premier ministre, Noureddine Bedoui, qui lui a présenté, dans le cadre du suivi du travail du gouvernement, un exposé sur la situation politique, économique et sociale du pays.

À cette occasion, « il a été procédé à l’évaluation de la situation politique, à la lumière de l’approche déclinée par le chef de l’État dans son discours prononcé à la veille de la commémoration de la fête de l’indépendance et de la jeunesse, et à l’examen des mesures que l’État compte mettre en place pour accompagner le processus de dialogue inclusif visant l’organisation de l’élection présidentielle, Un dialogue auquel a appelé le chef de l’État et qui « sera conduit et géré en toute liberté et transparence par un panel de personnalités nationales probes, indépendantes et crédibles, dont la composante, actuellement objet de contacts et de consultations, sera connue incessamment », selon le même communiqué.

Rappelons que, le jeudi 4 juillet, la veille de la de la célébration de la fête de l’indépendance de l’Algérie, Bensalah a adressé un message à la nation dans lequel il a réitéré son appel aux représentants du peuple dans la société civile, au dialogue inclusif avant l’organisation de l’élection présidentielle pour sortir de la crise.

Il a essayé de donné des garanties sur la neutralité de l’Etat ainsi que celle de l’armée dans cette phase de dialogue, qui « sera conduit et mené en toute liberté et en toute transparence par des personnalités nationales crédibles, indépendantes, sans affiliation partisane et sans ambition électorale », et que l’Etat, « se contentera de mettre tous les moyens matériels et logistiques à la disposition du Panel de personnalités, qui décidera lui-même des modalités de son fonctionnement ».

MDI Alger

L’approche annoncée par Bensalah, a été soutenue par le chef de l’Armée Ahmed Gaïd Salah, qui a déclaré dans son du mercredi 10 juillet, qu’il avait qualifié de « raisonnable et sensée ». « Autant que nous encourageons et soutenons son contenu, nous considérons sa démarche comme une des étapes importantes à franchir sur la voie de la résolution appropriée de cette crise politique que traverse le pays », avait-il affirmé.

Bessa, Résidence la Pinède