Tunisie : les revenus touristiques grimpent de 42,5 %

revenus touristiques de la Tunisie

La Tunisie a enregistré une hausse de 42,5 % de ses revenus touristiques lors du premier semestre de l’année 2019. C’est ce que rapporte cette semaine l’agence de presse Xinhua, citant des sources officielles.

D’après les statistiques relayées par le média, les revenus touristiques de la Tunisie se sont établis à 684,2 millions $ au cours des six premiers mois de l’année 2019, contre 480,5 millions $ au cours de la même période en 2018. Cette hausse est liée à une augmentation du nombre de touristes ayant visité le pays. Ceux-ci ont atteint près de 3,8 millions d’individus, en hausse de 16,7 % par rapport à la même période pendant l’année 2018.

En mai dernier, le ministre tunisien du Tourisme avait annoncé que le pays s’attendait à recevoir 9 millions de visiteurs d’ici la fin de l’année. Cette prévision a été annoncée dans un contexte d’embellie des activités touristiques du pays qui avaient été considérablement affaiblies par les attaques terroristes de 2015. En 2018, un nombre record de 8 millions de touristes reçus avait été annoncé par les autorités.   Notons que le secteur contribue à lui seul, à près de 8% du produit intérieur brut (PIB) de la Tunisie.

D’un autre côté, le déficit de la balance commerciale de la Tunisie a atteint 9,78 milliards de dinars (3,20 milliards de dollars) au premier semestre 2019 contre 8,16 milliards de dinars au cours de la même période de 2018, selon les données publiées le 8 juillet par l’Institut national de la statistique (INS).

Entre le 1er janvier et le 30 juin de l’année en cours, les exportations se sont établies à 22,90 milliards de dinars, soit une hausse de 12,5%, comparativement à la même période de l’année écoulée.

Les importations ont quant à elles, culminé à 32,68 milliards de dinars sur les six premiers mois de 2019, en hausse de 14,6% par rapport à la même période de 2018.

Le taux de couverture des importations par les exportations a ainsi baissé de 1,3 point par rapport au premier semestre 2018, pour s’établir à 70,01%.

Les plus importants déficits ont été enregistrés avec la Chine (-2,99 milliards de dinars), l’Italie (-1,60 milliard), l’Algérie (-1,47 milliard), la Turquie (-1,31 milliard) et la Russie (-772 millions de dinars).

Le solde de la balance commerciale a, en revanche, enregistré un excédent avec d’autres pays, dont la France (+2,277 milliards de dinars), la Libye (+654,3 millions de dinars) et le Maroc (+264,3 millions de dinars).

MDI Alger

Ecofin 

Bessa, Résidence la Pinède