La production agricole mondiale devrait progresser de 15 % sur la prochaine décennie

Future Agro Challenge

Sur la décennie 2019-2028, la production agricole mondiale est prévue pour augmenter de 15 %. C’est ce qu’indiquent les nouvelles Perspectives agricoles de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et de la FAO, publiées aujourd’hui.

Dans la mesure où les superficies cultivées resteront inchangées, cette hausse devrait être tributaire des gains de productivité réalisés notamment grâce à l’innovation technologique, vecteur de l’intensification agricole.

L’amélioration des rendements devrait ainsi permettre une hausse de 15 % de la récolte céréalière alors que la demande est censée croître de 13 %, à 150 millions de tonnes.

Le riz et le blé compteront pour la majeure partie de cette augmentation, en raison de la consommation à la hausse escomptée en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud-Est, du fait de la croissance démographique.

Du côté de la production halieutique, l’aquaculture contribuera en grande partie à la croissance de l’offre avec une part qui devrait atteindre 55 % de l’offre, d’ici 2028. Quant au secteur de l’élevage, la hausse escomptée de la production s’appuiera sur un accroissement des effectifs animaux et à l’utilisation plus régulière et efficiente de l’alimentation animale.

Globalement, les émissions de gaz à effet de serre, issues de l’agriculture devraient croître de 0,5 % par an sur la prochaine décennie contre 0,7 % sur les 10 dernières années.   

MDI Alger

Ecofin

Bessa, Résidence la Pinède