Grève générale des avocats jeudi prochain

A l’issue de l’Assemblée Générale Extraordinaire de l’Union Nationale des Barreaux d’Algérie (UNBA) tenue samedi dernier à Béjaïa,  les avocats ont décidé de boycotter, le jeudi 11 juillet 2019, toutes les juridictions à travers le pays. Un débrayage qui sera appuyée par trois marches synchronisées au Centre, à l’Est et à l’Ouest.

Une action nationale pour exprimer la protestation des robes noires, particulièrement, contre les arrestations et les incarcérations de manifestants, les restrictions des libertés  d’expression ces dernières semaines, les pressions exercées sur les avocats lors de l’exercice de leur fonction…etc.

Les avocats ont dénoncé, dans leur déclaration finale, toutes les atteintes ou restriction de la liberté d’expression, de manifestation et de circulation et condamné toutes les arrestations et les détentions de manifestants, constituant selon eux « une violation caractérisée des droits et libertés ».

Se déclarant « disposée, dans le cas où elle est sollicitée », à déposer plainte contre « les dépassements dont ont fait l’objet les manifestants », l’UNBA a demandé « la libération de tous les détenus d’opinion et la constitution d’un collectif de défense pour les défendre et défendre également tous les participants aux marches pacifiques » incarcérés.

Les avocats ont également réclamé le respect du droit de présomption d’innocence, tout en condamnant les formes de pression et de poursuites dont font l’objet les avocats dans l’exercice de leurs fonctions. Les avocats envisagent d’adopter des des positions strictes à l’avenir.

MDI Alger

En outre, à travers les résolutions adoptées lors de l’AGE de l’UNBA rendues publics lundi, les avocats ont réitéré leur soutien au mouvement populaire, en décidant notamment d' »accompagner et appuyer le mouvement populaire dans sa lutte pour le changement radical du système », « défendre les manifestants arbitrairement arrêtés ». Ces actions seront menées sur le terrain par les avocats pour « réitérer son engagement indéfectible aux côtés du mouvement ».

Bessa, Résidence la Pinède