Manifestants tabassés à Alger : la justice ouvre une enquête

Le procureur de la république près le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger a ordonné, ce lundi 8 juillet, l’ouverture d’une enquête préliminaire suite à la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo montant de jeunes manifestants se faire tabasser par un groupe de policiers, lors du 20è vendredi de mobilisation populaire.

Hier, la Direction générale de la Sureté nationale (DGSN) a annoncé, dans un communiqué, avoir ordonné l’ouverture d’une enquête, après la diffusion vendredi dernier d’une vidéo montrant des policiers antiémeute s’acharner avec une violence inouïe sur de jeunes manifestants.

La vidéo a suscité la colère et l’indignation de la part des internautes qui ont condamné à l’unanimité les actes de violence dont font preuve depuis quelques temps les forces de l’ordre, notamment à l’occasion des marches de chaque vendredi.

Bessa, Résidence la Pinède