Sonatrach respectera les engagements pris avec ses clients et ses partenaires

Sonatrach et Galp

Le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, a assuré, mercredi soir, à Arzew, que le Groupe Sonatrach respectera ses contrats et ses engagements pris avec ses clients et ses partenaires.

Dans une déclaration à la presse, en marge de sa visite sur les lieux de l’incendie au complexe GNL 1 Z de Bethioua, le ministre a indiqué que Sonatrach dispose de six unités de production du GNL au sein du complexe d’Arzew et d’autres unités qui produisent sans interruption cette source d’énergie, assurant qu' »il n’y aurait aucune répercussion les exportations et les contrats signés avec les clients et les partenaires étrangers ».

Mohamed Arkab a ajouté que « le complexe GNL 1 Z dispose de plusieurs unités de production et un stock suffisant de GNL pour répondre aux engagements internationaux de Sonatrach ».

Le ministre a également souligné que « Sonatrach mobilisera tous ses moyens pour permettre au complexe de retrouver toutes ses capacités de production ».

Par ailleurs, Mohamed Arkab a rappelé que « les experts algériens ayant une formation de niveau mondial sont intervenu pour isoler le lieu de l’accident et s’attellent à chercher la cause principale du sinistre et prendre les mesures conséquentes ».

« Sonatrach assure un programme de formation continu et développé dans les différentes spécialités dont les incendies et les explosions. Ses personnels sont constamment en état d’alerte pour intervenir en cas d’accident », a-t-il ajouté.

Le ministre de l’énergie a également assuré que « les travailleurs ayant intervenu lors de l’incendie sont tous des algériens, formés par Sonatrach à l’aide d’équipements et des moyens modernes. Toutes les installations du Groupe et la zone d’Arzew sont sécurisées ».

Le ministre, l’accident survenu au GNL 1 Z « a prouvé que Sonatrach est une entreprise d’envergure mondiale en maîtrisant techniquement l’incendie en l’espace d’une demie heure et en isolant le lieu du sinistre des autres complexes de la zone industrielle et ce, grâce à ses agents sédentaires et aux agents d’intervention ».

Le ministre, après sa visite aux deux blessés, hospitalisés à l’EHU « 1er novembre » d’Oran, s’est rendu en compagnie du PDG de Sonatrach, Rachid Hachichi, et des cadres de son secteur sur les lieux de l’incendie avant de tenir une réunion à huis-clos avec les responsables de la zone.

Le PDG de Sonatrach, en visite mardi à Oran, a indiqué qu’un groupe pluridisciplinaire a été désigné pour enquêter sur les causes de l’incendie, rappelle-t-on.

MDI Alger

APS

Bessa, Résidence la Pinède