Deux ans de prison requise contre le supporter expulsé d’Égypte pour avoir brandi le slogan « Yetnahaw gaɛ »

Le procureur de la République près le tribunal de Dar El Beida à Alger, a requis, ce mardi 2 juillet 2019, une peine de deux ans d’emprisonnement et 30 000 dinars d’amende à l’encontre du supporter algérien B. Moufouk, expulsé d’Égypte pour avoir brandi des slogans politiques alors qu’il participait à une manifestation sportive dans ce pays pour encourager l’équipe nationale de football à l’occasion de la coupe d’Afrique des nations (CAN 2019).

Le mis en cause a brandi en Égypte une pancarte sur laquelle était écrit le slogan célèbre du Hirak « Yetnahaw gaɛ » (ils partent tous). Il a été arrêté par les autorités égyptiennes avant d’être expulsé en Algérie en compagnie de deux autres supporters. Les trois mis en cause ont été directement présentés devant la justice.

Le Procureur près le même tribunal a également requis une peine de 6 mois d’emprisonnement et une amende de 20 000 dinars et une amende pour les deux autres supporters de B. Mohamed Ali et N. Badreddine pour avoir fait rentrer de fumigènes dans des installations sportives susceptibles de nuire à la sécurité du public.

Le verdict final sera rendu le 9 juillet.

MDI School