Production industrielle: Les prix en hausse de 0,6% dans le secteur public

production industrielle du secteur public

Les prix à la production industrielle, hors hydrocarbures, du secteur public national, enregistrent une variation de +0,6% au premier trimestre 2019 par rapport au quatrième trimestre 2018 qui s’est caractérisé par une tendance proche (+0,9%), selon l’ONS.

Par rapport à la même période de l’année précédente, la hausse des prix se situe à +2,6%. Evolution par secteur d’activité Au premier trimestre de l’année 2019 et par rapport au quatrième trimestre de l’année 2018, l’évolution des prix à la production industrielle du secteur public national, se caractérise par : Le secteur de l’Energie enregistre une baisse pour le deuxième trimestre consécutif avec des variations respectives de -0,2% et -0,5%.

Les Mines et carrières inscrivent une hausse de 4,2% par rapport au quatrième trimestre 2018 qui a connu une tendance, également, positive mais de moindre ampleur (+1,1%). Toutes les activités relevant du secteur affichent des augmentations de prix. Les Industries Sidérurgiques Métalliques, Mécaniques, Electriques et Electroniques (ISMMEE), enregistrent une variation de +0,5% par rapport au trimestre précédent. Des évolutions positives définissent certaines activités à l’exemple des biens de consommation métalliques (3,0%), des biens de consommation électriques (2,3%) et des biens d’équipement métalliques (6,6%). De même, des baisses sont observées pour, notamment les biens d’équipement électrique (-2,0%) et la mécanique de précision pour équipement (-1,1%).

Une variation de +0,2% caractérise les Matériaux de construction, céramique et verre, induite particulièrement par l’augmentation des prix des matériaux de construction et produits rouges (+2,4%). Après une stagnation relevée au trimestre précédent, les Industries Chimiques assistent à un relèvement de leur prix, quoique modéré, soit +0,7%. Cette tendance est due, essentiellement, à la hausse des prix des autres produits chimiques (+2,8%).

Une baisse de 0,9% définit les industries Agro-alimentaires. Le travail de grains et les produits alimentaires pour animaux enregistrent des baisses respectives de 0,3% et de 2,8%. Une hausse importante caractérise les Industries Textiles (+6,1%).

MDI Alger

Selon l’ONS, cette tendance est induite aussi bien par l’évolution des biens intermédiaires (+9,2%) que par celle des biens de consommation (+3,5%). Les Cuirs et chaussures enregistrent une variation négative de -1,5%. Le principal facteur de cette tendance semble être les biens intermédiaires en cuir (-3,6%). Les Industries des bois affichent une croissance de 6,7%. Deux activités ont influé sur ce résultat, la fabrication et transformation du papier (+19,4%) et l’industrie du liège (+5,7%).

Bessa, Résidence la Pinède