Faute de matière première bloquée au port d’Alger, les travailleurs de l’Eniem de Tizi-Ouzou contraints de partir en congé

En raison du blocage au port d’Alger de l’équipement (matière première) nécessaire pour le fonctionnement de l’usine, les travailleurs de l’entreprise nationale des industries de l’électroménager (Eniem) de Tizi-Ouzou, sont contraints de partir en congé annuel à partir de demain mardi.

C’est ce qu’a rapporté ce lundi 1juillet 2019 l’agence officielle citant  le PDG de cette entreprise publique, Djilali Mouazer.

Les ateliers de l’usine localisés à la zone industrielle Oued Aissi à Tizi-Ouzou, sont en rupture de stocks en matière première nécessaire pour la production de climatiseurs, réfrigérateur et cuisinières, a précisé le PDG de l’Eniem.

« Tout est bloqué ce qui a contraint l’administration à avancer le congé annuel des travailleurs à demain, avec le maintien d’un service minimum (pour le service commercial et l’administration) » , a-t-il déclaré.

Cette situation inédite dans les annales de cette entreprise, a estimé M. Mouazer, est le résultat du « blocage de la matière première importée par l’Eniem au niveau du port d’Alger ». Un blocage qui dure depuis trois mois, a ajouté le PDG de l’Eniem.

A ce propos, il a fait savoir que « l’Eniem n’a pas pu obtenir le renouvellement de sa licence d’importation et d’exploitation des appareils électroménagers devant lui permettre de les récupérer, au niveau du port d’Alger et entrepôt sous douane (Eniem), et ce malgré les démarches effectuées dans les délais auprès du ministère de l’Industrie et des Mines ».

En outre, le député RND de Tizi-Ouzou, Tayeb Mokadem, a adressé un courrier au Premier ministre pour solliciter son intervention pour la délivrance d’une  » autorisation CKD » au profit de cette entreprise pour mettre un terme à cette situation « fâcheuse aux conséquences très lourdes ».

Rappelons que, le gouvernement a décidé en mai dernier des mesures, dans l’objectif de préserver les réserves de change et réduire le déficit de la balance des paiements, de limiter les importations des kits CKD/SKD destinés au montage des véhicules et des kits destinés au montage des produits électroménagers, électroniques et de téléphones portables.

Toutefois, si pour le montage automobile, le gouvernement a décider d’appliquer des quotas d’importations aux différents opérateurs activant dans ce secteur. Aucune mesure n’a encore été annoncée pour ce qui est du montage d’appareils électroménagers.

MDI Alger

A noter que, l’Eniem compte au total environ 2000 employés, partagés entre l’administration et la production.

Bessa, Résidence la Pinède