Société financière internationale: Autorisation à ouvrir un Bureau à Alger

La Société financière internationale (SFI) est désormais autorisée à ouvrir un Bureau à Alger (Algérie) pour coordonner tous les aspects de ses activités sur le territoire de la République algérienne démocratique et populaire.

Un Décret présidentiel n° 19-174 du 3 Chaoual 1440 correspondant au 6 juin 2019 vient d’être publié dans ce sens sur le journal officiel n°38  portant ratification de l’accord de siège entre le Gouvernement de la République algérienne démocratique et populaire et la société financière internationale, signé à Alger le 11 décembre 2004.

Le Bureau a, notamment pour missions d’assurer des relations continues avec les autorités algériennes dans le domaine de la promotion du développement du secteur privé dans le cadre du développement économique ; de promouvoir la coopération entre le Gouvernement, les institutions algériennes et la SFI  et de promouvoir les investissements privés et de soutenir les investissements productifs par des opérations de financement et/ou de garantie et, éventuellement, de participer dans des investissements et à toute activité de promotion du développement économique et social pour laquelle son apport sera demandé par le Gouvernement ou les autres partenaires au développement de l’Algérie. Il se charge également de promouvoir le développement du secteur privé algérien et des entreprises privées algériennes par des opérations d’assistance technique. Le vice-président exécutif de la SFI nomme un fonctionnaire principal en qualité de représentant résident pour diriger le Bureau. En outre, le vice-président exécutif de la SFI peut détacher du siège et affecter au Bureau le personnel requis pour assister le représentant résident dans l’accomplissement de ses fonctions.

MDI Alger

Avant de nommer son représentant résident, la SFI consulte le Gouvernement et lui communique le curriculum vitae du candidat. La SFI communique au Gouvernement les noms des personnes qui résident sur le territoire algérien et sont à la charge du représentant résident et la liste des personnels qu’elle se propose de nommer pour seconder son représentant résident, ainsi que les noms des personnes à leur charge et tout changement y afférent. On entend par « personnes à charge » les ascendants, les conjoints et les descendants mineurs. La SFI peut recruter localement des agents qui apportent un appui opérationnel et administratif au Bureau.

Bessa, Résidence la Pinède