Le déficit budgétaire atteint 1000 Mds de Da durant le 1er trimestre 2019

déficit budgétaire de l'Algérie

Le déficit budgétaire de l’Algérie a atteint 992,67 milliards (mds) de DA durant le premier trimestre de 2019, contre  1.276,5 mds de DA durant la même période en 2018, en baisse de 22%, a-t-on appris mercredi auprès du ministère des Finances.

Les dépenses de fonctionnement ont augmenté à 1.556,5 mds de DA durant le 1er trimestre, contre 1.395,3 mds de DA (+11,55%) durant le même trimestre  en 2018.

Les dépenses d’équipement (c’est-à-dire d’investissement) ont, quant à elles, baissé de plus de 28%, passant à près de 892 mds de DA, contre 1.243,62 mds de DA durant la même période de comparaison.

Les recettes budgétaires recouvrées durant le premier trimestre de 2019 ont atteint 1.455,78 mds de DA contre 1.362,41 mds de DA (+7%). La fiscalité pétrolière recouvrée durant les trois premiers mois de  l’année a atteint 648,63 mds de DA (+3%) alors que la fiscalité ordinaire  s’est chiffrée à 807,15 mds de DA (+ 10%).

Le déficit global du Trésor enregistré au cours du 1er trimestre a été de  1.352,5 mds de DA, soit quasiment inchangé par rapport à la même  période en 2018. Le solde global du Trésor inclut, en plus du déficit budgétaire, les   soldes des Comptes d’affectation, hors fonds de régulation, des opérations   budgétaires et des Interventions du Trésor public.

Bessa, Résidence la Pinède