Le Chinois Qu Dongyu prend la tête de la FAO

Le vice-ministre de l’Agriculture chinois, a été élu hier nouveau directeur général de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) à l’occasion de la 41e conférence de l’institution qui se tient du 22 au 29 juin 2019.

Il succèdera au Brésilien José Graziano da Silva, qui tenait les rênes de l’organisation depuis 2012.

Neuvième dirigeant de la FAO, M. Qu Dongyu prendra officiellement ses fonctions, le 1er août prochain et son mandat s’achèvera en juillet 2023. « Je m’engagerai envers l’aspiration originale, les mandats et les missions de l’organisation. Je respecterai les principes d’équité, d’ouverture, de justice et de transparence. Unissons-nous main dans la main pour bâtir une FAO dynamique pour un monde meilleur », a déclaré le nouveau directeur général âgé de 55 ans.

D’après certains experts, le responsable chinois arrive à la tête de la FAO, à un moment où le temps presse pour réaliser l’objectif « Faim Zéro » d’ici 2030, fixé en 2015 par les membres de l’ONU.

Selon le dernier rapport de l’organisation, 821 millions de personnes sont sous-alimentées dans le monde, soit une personne sur neuf en raison des catastrophes naturelles, des conflits et des chocs économiques. Ce chiffre déjà alarmant pourrait aller croissant dans les prochaines années dans un contexte d’augmentation de la population mondiale et de réchauffement climatique.

Pour rappel, la FAO a été dotée d’un budget de 2,6 milliards $ pour la période 2018-2019. Elle emploie près de 6 000 personnes et travaille dans plus de 130 pays.

MDI Alger

Ecofin

Bessa, Résidence la Pinède