18ème vendredi de mobilisation dans tout le pays après la polémique sur le drapeau

Photo: Khaled Drareni

Des centaines de milliers de citoyens ont battu le pavé sur tout le territoire national, à l’occasion du 18ème vendredi de contestation contre le régime en place, pour répondre aux tentatives de division du peuple algérien.

En effet, le mot d’ordre de ce 18ème vendredi consécutif de la révolution pacifique a été « l’unité », en réponse aux déclarations du chef d’Etat-major, Ahmed Gaid Salah, qui a affirmé mercredi dernier, au troisième jour de sa visite de travail à la 3è région militaire de Béchar, que l’Algérie ne possède qu’un seul drapeau » et que « porter d’autres emblèmes que notre emblème national par une infime minorité » est une tentative d’infiltrer les marches.

A Tizi  Ouzou, les manifestants ont répondu aux provocations du chef d’Etat-major, Gaid Salah, en scandant « Gaid Salah dégage ! »

La réponse de Tizi-Ouzou à Gaid Salah

La réponse de Tizi-Ouzou à Gaid Salah18e vendredi de manifestations

Publiée par Berbère Télévision sur Vendredi 21 juin 2019

A Sidi Bel Abbès, les manifestants ont scandé des slogans contre les tentative de division du chef d’Etat-major, « pas de fitna, les kabyles sont nos frères »

Sidi Bel Abbès « Arrêtez de semer la fitna, les kabyles sont nos frères »

Sidi Bel Abbès « Arrêtez de semer la fitna, les kabyles sont nos frères »

Publiée par Berbère Télévision sur Vendredi 21 juin 2019

A Béjaia, les manifestants ont entonné l’hymne national au milieu de drapeaux berbères

🔴 #بجاية #الجمعة_18النشيد الوطني خلال المسيرة الشعبية السلمية اليوم بمدينة بجاية للمطالبة برحيل النظام الفاسد.

Publiée par ‎بجاية كن المراقب Béjaia Sois l'observateur‎ sur Vendredi 21 juin 2019

A Bourdj Bou Arrerij, des milliers de citoyens ont manifesté pour exprimer leur refus des manœuvres de division et confirmer la continuité du mouvement

Bessa, Résidence la Pinède