Le PDG de Kia Algérie Hassan Larbaoui mis sous mandat de dépôt

Le directeur de Kia Motors Algerie, Hassan Larbaoui  a été place sous mandat de dépôt, ainsi que le directeur des filiales du groupe suivi de 6 personnes du ministère de l’industrie.

Les chefs d’accusation que le  juge d’instruction de tribunal de Sidi Mhamed a  porté aux accusés touche le blanchiment d’argent, ainsi que le bénéfice davantage illégaux,  tels que des crédits bancaires et la dilapidation des deniers publics.

Dans l’affaire de Kia Motors,  17 personnes ont étaient présenté à la justice, 8 d’entre eux ont été placé en mandat de dépôt et 3 autres sous contrôle judiciaire, alors que 4 autres ont été mis en liberté conditionnelle et deux remis en liberté.

Hier, l’ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia a été entendu par le juge d’instruction du même tribunal dans l’affaire de Kia Algerie.

MDI School