Homela deuxIndice de la paix : l’Algérie classée à la 111 éme place...

Indice de la paix : l’Algérie classée à la 111 éme place en 2019

L’indice mondial de la paix, a classé l’Algérie à la 111 éme place sur les 163 pays en fonction du degré de paix et de sécurité en 2019

Dans ce classement effectué par l’Institut pour l’économie et pour la paix, l’Algérie a perdu deux places par rapport à l’année 2018 avec un score de 2.219. Ce recul est lié au maintien des dépenses militaire du pays qui représente toujours plus de 5% de son PIB. Dans la région Mena, l’Algérie est classé à la huitième place. Elle arrive après le Maroc 7eme place et 90 dans le monde et la Tunisie a la 6 ème place et à la 82 place mondiale. Sur le plan africain, l’Algérie se hisse à la 26 ème place, juste après l’Ouganda et avant le Niger.

Par ailleurs, la tête du classement n’a pas changé, puisque l’Islande garde sa première place avec un score de 1,072, suivi de la Nouvelle-Zélande et le Portugal. Par ailleurs, l’Afghanistan est considéré comme le pays le plus dangereux du monde. L’Irak, le Yémen ou le Soudan du Sud échouent juste avant.

Le rapport note qu’en 2019, le niveau de paix global dans le monde s’est amélioré pour la première fois en cinq ans. Un résultat globalement positif qui s’explique par la diminution du degré de militarisation à l’échelle mondiale. En effet, les cinq pays aux plus grandes dépenses militaires (États-Unis, Chine, Arabie saoudite, Inde et Russie) ont baissé leurs effectifs de personnels des forces armées, d’après le rapport. Autre explication, le nombre de morts causés par le terrorisme a baissé : il est passé de 32 000 en 2014 à 12 000 quatre ans plus tard.

Cette situation de paix, cache aussi des disparités, puisque, si la paix en Europe, en Asie ou en Afrique du Nord s’améliore, l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud ont gagné en dangerosité. Les États-Unis perdent ainsi quatre places dans ce classement et se positionnent au 128e rang.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine