Chiffre d’affaire et bénéfice confortables: La chaîne el Aurassi conserve sa rentabilité

La chaîne hôtelière El Aurassi consolide cette année encore ses performances managériales en dépit d’un chiffre d’affaires en léger recul (-3,8%). Le maintien de l’activité globale (2722 millions de DA) à un niveau qui permet de rémunérer confortablement les facteurs de production, a même permis à la Chaîne de s’offrir pas moins de 439,6 millions de dinars de  bénéfice net, en dépit de la morosité ambiante qui affecte, depuis quelques années déjà, l’activité hôtelière algérienne.
Les objectifs assignés à l’entreprise au titre de l’exercice 2018, ont été réalisés à concurrence de 71% en matière d’hébergement et de 39% pour ce qui est de la restauration, ce  qui n’est  pas négligeable au regard de la crise de remplissage dont souffrent pratiquement tous les hôtels urbains de haut standing.
Sur le plan de l’utilisation des capacités installées, le groupe hôtelier s’est même permis le luxe d’améliorer les performances de l’hébergement et de la restauration, par rapport à ce qu’elles furent en 2017. C’est ainsi que durant l’exercice 2018, le nombre de chambres louées avait atteint le chiffre record de 77.599 chambres tandis que le nombre de couverts avait allégrement dépassé le nombre impressionnant de 183.700 repas servis, auxquels il faudrait ajouter environ 73.000 couverts servis au titre des banquets.
En dépit de la hausse des prix des denrées et boissons (+7%) l’activité restauration est parvenue à maintenir des ratios de gestions très performants (32% pour les denrées et 19% pour les boissons) qui ont permis de réaliser de bien copieux bénéfices.
Le rapport de gestion la Chaîne El Aurassi fait également état d’une baisse de 1,4% en matière de frais de personnels, en dépit du coût de la formation interne (3,7 millions de dinars) entièrement prise en charge par le Groupe. La maîtrise de cette variable d’ajustement à, à peine, 30% de la valeur ajoutée, a permis de maintenir intacte l’efficience et la rentabilité de L’entreprise qui a ainsi pu clôturer l’exercice 2018 avec un résultat brut bénéficiaire de 45,3 millions de DA.

Le résultat net de Chaîne El Aurassi, à laquelle ont été rattachés trois hôtels sahariens (El Boustène, Rym et le Mehri) en grande difficulté financière, a atteint 439,6 Millions de DA. L’entrée en activité de ces trois hôtels sahariens entièrement rénovés, serait donc de nature à consolider significativement les résultats comptables du Groupe en 2019.
La bonne tenue des comptes de la Chaîne hôtelière a positivement impacté la cotation en bourse  du titre EL Aurassi, comparativement à son niveau de 2017La fluctuation du cours de l’action par rapport au prix d’émission (400 DA) a été de +31,25% en 2018. Les actionnaires public et privés auront de ce fait droit au versement de trente dinars (30DA) par action détenue, à partir du 1er juillet prochain.

Bessa, Résidence la Pinède