Un député suisse évoque le gel des avoirs illicites d’origine algérienne

Le conseiller fédéral suisse, Cassis Ignazio, a évoqué le gel des avoirs illicites d’origine algérienne en Suisse.

« La Suisse soutient le droit de manifester pacifiquement, comme le garantit la constitution algérienne. La stratégie de coopération suisse pour l’Afrique du Nord prévoit entre autres la possibilité de soutenir des projets en lien avec des processus démocratiques », a-t-il indiqué le conseiller fédéral

MDI Alger

« Dans ce contexte et en accord avec les autorités algériennes, la Suisse a déjà soutenu quelques activités en Algérie dans le passé récent, par exemple un renforcement des capacités en matière de droits de l’homme. En matière de lutte contre les avoirs d’origine illicite, la Suisse a développé un dispositif s’appuyant sur deux piliers principaux: la prévention et la répression. La Suisse continue à suivre avec attention les développements en Algérie », a-t-il précisé.

Bessa, Résidence la Pinède