Hakim Belahcel : « Statu quo, résistance au changement sont les maîtres-mots du dernier discours de Bensalah »

arrestation de Karim Tabbou

Le premier secrétaire national du Front des forces socialistes (FFS), Hakim Belahcel, a réagi, vendredi 7 juin 2019 lors du 16e vendredi de mobilisation du peuple Algérien, au discours du chef de l’Etat par intérim Abdelkader Bensalah.

Belahcel a estimé que le « Statu quo, résistance au changement sont les maîtres-mots du dernier discours de Bensalah. »

« Ceux qui ont imprudemment ou naïvement cru aux bonnes intentions de état-major de l’armée, ont eu hier soir la confirmation formelle du contraire, c’est une aversion au changement », a-t-il indiqué dont les propos ont été publiés par la page Facebook du FFS.

« Il s’agit pour ce pouvoir d’appliquer leur feuille de route afin de préserver un système stérile et usé au lieu de suivre la voie de la sagesse en répondant positivement aux revendications populaires », a dénoncé Hakim Belahcel.

« J’appelle encore une fois l’état-major de l’armée à la retenue et à la raison. Les solutions politiques sérieuses existent et ne demandent qu’à être prises en compte », a-t-il souligné.

Il a noté qu' »un dispositif répressif impressionnant à été déployé depuis ce matin par les forces de l’ordre. un comportement condamnable et indigne. Malgré ces violations des droits de la personne humaine, le peuple algérien marchera et vaincra. »

MDI Alger

« Le FFS restera toujours mobilisé et déterminé à poursuivre son combat aux cotés des Algériennes et des Algériens pour imposer une véritable transition démocratique et l’avènement de la deuxième république », a-t-il dit.

Bessa, Résidence la Pinède