En 2018, l’Afrique a enregistré une hausse de 9,4% de ses exportations de services

En 2018, les exportations de services du continent africain ont crû de 9,4% par rapport à l’année précédente. C’est ce qu’indique un rapport de la Conférence des nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED), publié la semaine dernière.

Cette nouvelle croissance confirme la reprise enregistrée par le secteur en 2017 déjà. Elle permet au continent d’augmenter sa part dans le commerce international des services, en baisse entre 2010 et 2016.

D’après la CNUCED, la part des importations africaines dans les importations mondiales de services est passée de 4% en 2010, à environ 2,9% en 2016, tandis que celle des exportations est passée de 2,5% environ à près de 1,8% sur la même période. A partir de 2017, le regain d’activités dans le secteur a permis à cette part d’augmenter pour atteindre environ 3,2% pour les importations et 2% pour les exportations en 2018.

D’après les statistiques, le sous-secteur le plus important du commerce africain des services est celui du voyage, qui représente près de 42% du commerce total des services du continent, devançant le sous-secteur des transports, des finances, ou de la télécommunication.

Ce rapport intervient dans un contexte de hausse des activités touristiques du continent africain depuis quelques années. D’après le World Travel and Tourism Council (WTTC), le secteur africain du tourisme et du voyage a enregistré une croissance de 5,6% en 2018. Il a contribué à hauteur de 8,5% du PIB du continent, une part qui devrait augmenter avec le récent lancement de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) et le futur lancement du Marché unique du transport aérien africain (MUTAA).

Notons qu’au niveau mondial, les exportations de services ont crû de 7,7% en 2018, atteignant les 5 800 milliards $.

MDI Alger

Ecofin

Bessa, Résidence la Pinède