Condamné pour outrage à Bouteflika, le blogueur Abdellah Benaoum libéré

Le blogueur Abdellah Benaoum, qui a été condamné par le tribunal à deux ans de prison vient d’être libéré aujourd’hui, après une demande de liberté provisoire introduite par son avocat.

Me Abdelghani Badi, l’un des avocats de Benaoum a indiqué que sont client a été libéré suite à l’introduction  « hier d’une demande de liberté provisoire auprès du procureur général qui l’a acceptée ».

Le condamné a été emprisonné à deux ans de prison pour outrage au président Bouteflika, mais il a observé une grève de la faim qui a dégradé son état de santé. D’ailleurs, son avocat a averti l’opinion publique sur sa situation, et afin d’éviter un autre cas que celui du défunt Kamel Eddine Fekhar la justice a préféré le mettre en liberté.

Avec ce geste, son avocat a expliqué que cela « donne le sentiment qu’il y a encore de la bonne volonté». Toutefois, il a averti qu’il « existe encore des centaines de cas comme Bennaoum dans les prisons » et « ces pratiques doivent cesser. On ne doit plus mettre en prison une personne pour avoir exprimé une opinion politique ».

MDI School