Abdarezak Makri : l’un des frères Kounineuf a essayé de me renverser au MSP

Nominations au Gouvernement : Une
Abderrezak Makri, Président du MSP

Le président du mouvement pour la société et la paix, (MSP), Abdarezak Makri a accusé l’un des frères Kounineuf de vouloir le renverser, dans l’objectif de l’empêcher de se porter candidat à l’élection présidentielle qui était prévu pour le 18 Avril dernier.

Après avoir reconnu, être contacté par Said Bouteflika,  frère conseillé de l’-ex président de la République, pour le dissuader de ne pas se porter candidat à la présidentielle du 18 Avril dernier, le président du MSP, a révélé que des pressions ont été exercés sur lui afin qu’il ne soit pas un concurrent lors du cinquième mandat prévu, pour l’ex-président. Et « c’est l’un des directeurs des frères  Kounineuf,  qui avait contacté des dirigeants du Mouvement pour les exhorter à me renverser » a accusé Makri lors de son passage sur la chaine de Numédias TV.

Selon lui, « cette décision a été une réaction à ma candidature ». Et d’ajouter : « Après la fin du règne de Bouteflika, tout le monde a essayé d’en prendre le relais, à commencer par l’entourage du président et l’État profond ».

Avec ces révélations, Makri confirme que les frères Kounineuf, qui étaient très proches de l’entourage de l’ex-clan présidentiel, ont belle et bien tenté d’exercer des pressions politiques afin d’ouvrir la voie au cinquième mandat qui a été très largement contesté par le mouvement populaire.

Colloque MDI