14è vendredi : les manifestants s’en prennent à Gaid Salah, appellent à manifester le 4 juillet

En ce 14ème vendredi de contestation, de nombreux slogans hostiles au chef d’Etat-major, Ahmed Gaid Salah, et à l’armée ont été lancés par des manifestants qui scandaient : « Gaid Salah dégage ! », « ce peuple ne veut pas le retour du pouvoir militaire! » et « y’en a marre des généraux ! ».

Devenu l’homme fort du régime depuis le départ du président Abdelaziz Bouteflika,  Ahmed Gaid Salah s’est attiré la foudre des manifestants qui appellent à son départ, notamment en raison de ses récentes déclarations qui vont à l’encontre des revendications du peuple algérien.

Alors que le chef d’Etat-major veut imposer sa feuille de route aux Algériens, notamment la tenue des élections présidentielles prévues pour le 04 juillet prochain, dans lesquelles Gaid Salah voit  une sortie de crise, les manifestants, quant à eux, refusent catégoriquement ces élections. En effet, lors de ce 14ème vendredi de manifestation populaire, les Algériens ont exprimé leur rejet des élections présidentielles en appelant à des manifestations le 04 juillet prochain.

MDI Alger

Le refus de centaine de présidents d’Assemblées Populaires Communales  et de certains magistrats d’encadrer les élections et l’absence de candidats crédibles endossés et plébiscités par le peuple compromet sérieusement la tenue de ces élections. Par conséquent, on se dirige fatalement vers des élections avortées d’avance.

Bessa, Résidence la Pinède