Hassen Khelifati quitte définitivement le FCE

FCE
Hassan Khelifati, PDG d'alliance assurances

Le PDG d’Alliance assurance, Hassen Khelifati, a annoncé, mardi, le retrait de sa candidature à la présidence du Forum des chefs d’entreprises (FCE) et son retrait définitif de l’organisation patronale.

La décision de Hassen Khelifati est intervenue suite à l’annonce du président par intérim du FCE de sa démission, a-t-l confié à TSA. « Suite à la démission du président par intérim et des magouilles constatées autour du scrutin par les tenants du statu quo, je considère que ma place n’est plus dans cette élection. Je vais retirer ma candidature demain, et je quitte le FCE définitivement », a-t-il fait savoir à la même source. Il a appelé au passage les autres entreprises faisant partie du conglomérat de quitter ce qu’il a considéré d' »espace qui n’est plus ce qu’il était auparavant ».

Pour rappel, Moncef Othmani, président par intérim du FCE début avril dernier pour préparer l’assemblée générale élective prévue le 24 juin prochain pour élire un nouveau président, a annoncé sa démission dans une lettre adressé aux membres du forum devenu syndicat.

Dans sa lettre, Moncef Othmani a dénoncé le comportement agressif de certains vice-présidents visant même à porter atteinte à sa dignité, révélant que, le candidat à la présidence du FCE Samy Agli (candidat à la présidence du FCE NDLR) l’a accusé d’impartialité dans le cadre du vote des délégations.

« Aussi, mon engagement total à mener à bon terme ces élections dans les meilleures conditions, n’a malheureusement pas été possible du fait du comportement agressif, et irresponsable de certains Vice-Présidents, amenant l’un d’entre eux à porter atteinte à ma dignité en proférant à mon endroit, des insultes et me menaçant physiquement. Tout ceci en présence de témoins membres du Forum », a-t-il écrit, révélant que « par ailleurs, je tiens à signaler que j’ai été destinataire d’une correspondance de l’un des candidats en l’occurrence M. Samy AGLI, m’accusant d’impartialité dans le cadre du vote des délégations. »

« Cette allégation infondée, que je ne saurais accepter, intervient par suite du rejet par mes soins de certains dossiers de votes des délégations non conformes à la procédure arrêtée à cet effet et portée à la connaissance de l’ensemble des structures du FCE », a précisé Moncef Othmani. Selon lui « cette même correspondance, comble d’ironie, a été reprise textuellement par d’autres délégations. En conséquence de quoi et en aucun cas, je ne saurais cautionner l’organisation d’élections irrégulières déjà annoncées par certaines parties malintentionnées », a-t-il déploré.

MDI Alger

« C’est pourquoi, après mûre réflexion et conformément à mes principes, valeurs et éducation, je n’ai d’autres choix que de vous présenter ma démission de ma fonction de Président par Intérim du FCE à compter de ce jour », a-t-il informé

Bessa, Résidence la Pinède