FCE: Le président par intérim Moncef Othmani démissionne

FCE

Moncef Othmani a annoncé, ce mardi 21 mai 2019, sa démission de la présidence du Forum des chefs d’entreprises (FCE).

« Suite à la démission de l’ancien Président, Monsieur Ali Haddad, j’ai été sollicité par de nombreux membres de notre organisation, afin d’assurer la Présidence par intérim du FCE.  En ma qualité de membre fondateur, et soucieux d’assurer la continuité des activités du FCE, j’ai accepté cette mission, tout particulièrement en cette période de crise, et ce à l’issue d’un vote unanime du Conseil exécutif », a souligné Moncef Othmani dans sa lettre de démission.

« Dès mon installation, je me suis attelé à l’organisation de l’élection du futur Président conformément aux Statuts et Règlement intérieur de notre association. A ma prise de fonction, et contre toute attente, j’ai fait l’objet d’une campagne diffamatoire d’une rare violence par certains Vice-Présidents aux objectifs inavoués visant à maintenir la main mise sur le FCE comme par le passé », a-t-il expliqué.

Il a affirmé qu' »en débit de ce climat délétère, j’ai tenu à poursuivre ma mission de préparation de l’organisation des élections fixées pour le 24 Juin 2019 dans le strict respect des règles régissant notre organisation en la matière. »

Dans sa lettre, Moncef Othmani a dénoncé le comportement agressif de certains vice-présidents visant même à porter atteinte à sa dignité, révélant que, le candidat à la présidence du FCE Samy Agli l’a accusé d’impartialité dans le cadre du vote des délégations.

« Aussi, mon engagement total à mener à bon terme ces élections dans les meilleures conditions, n’a malheureusement pas été possible du fait du comportement agressif, et irresponsable de certains Vice-Présidents, amenant l’un d’entre eux à porter atteinte à ma dignité en proférant à mon endroit, des insultes et me menaçant physiquement. Tout ceci en présence de témoins membres du Forum », a-t-il écrit, révélant que « par ailleurs, je tiens à signaler que j’ai été destinataire d’une correspondance de l’un des candidats en l’occurrence M. Samy AGLI, m’accusant d’impartialité dans le cadre du vote des délégations. »

« Cette allégation infondée, que je ne saurais accepter, intervient par suite du rejet par mes soins de certains dossiers de votes des délégations non conformes à la procédure arrêtée à cet effet et portée à la connaissance de l’ensemble des structures du FCE », a précisé Moncef Othmani.

Selon lui « cette même correspondance, comble d’ironie, a été reprise textuellement par d’autres délégations. En conséquence de quoi et en aucun cas, je ne saurais cautionner l’organisation d’élections irrégulières déjà annoncées par certaines parties malintentionnées », a-t-il déploré.

« C’est pourquoi, après mûre réflexion et conformément à mes principes, valeurs et éducation, je n’ai d’autres choix que de vous présenter ma démission de ma fonction de Président par Intérim du FCE à compter de ce jour », a-t-il conclu.

Pour rappel, début avril dernier, Moncef Othmani a été élu président par intérim du FCE en remplacement du patron de l’ETRHB, Ali Haddad, qui a démissionné du poste. « Suite à la constatation de la vacance du poste de président du Forum des chefs d’entreprise, après la démission d’Ali Haddad, par lettre datant du 28 mars 2019, et conformément aux statuts du Forum, la majorité des membres du Conseil exécutif s’est réunie le 7 avril 2019, à 16h, au siège du forum. Après un débat responsable et transparent, M. Moncef Othmani a été élu à l’unanimité président par intérim pour gérer le forum pendant la phase de transition fixée à trois mois à partir de la date de son élection”, a annoncé l’organisation patronale dans un communiqué.

Moncef Othmani, après être élu président par intérim, avait la charge d’organiser l’assemblée générale élective du FCE, conformément aux statuts de l’organisation, pour élire un nouveau président de l’organisation.

Ainsi, avec cette démission surprise de Moncef Othmani, c’est le retour à la case départ pour le FCE, qui n’organisera pas son AGE prévue en juin prochain.

MDI Alger

Sur sa page Facebook, le FCE a annoncé dimanche dernier que, « le Comité Ad hoc chargé de la préparation de l’Assemblée Générale Ordinaire Elective qui se tiendra le 24 juin 2019, s’est réuni le 17 mai 2019. Il a, à cette occasion et conformément aux dispositions du règlement intérieur du FCE, validé les candidatures de : -Monsieur Agli Mohamed Samy -Monsieur Khelifati Hassen ».

Bessa, Résidence la Pinède