Le marché africain du solaire photovoltaïque pourrait peser 30 GW d’ici 2030 selon une étude allemande

marché africain du solaire

Le marché africain du solaire photovoltaïque pourrait peser 30 GW d’ici 2030, soit 6 fois sa capacité actuelle. C’est ce que révèle le « Solarize Africa Market Report » réalisé par l’Association solaire allemande (BSW-Solar) et Becquerel Institute et reposant sur les 10 premiers pays avec le plus fort potentiel solaire sur le continent.

Selon le rapport, il existe encore un important potentiel solaire inexploité en Afrique du Sud, en Egypte, au Maroc, au Nigeria, au Ghana, en Algérie, en Ethiopie, en Angola, en Namibie et en Tanzanie.

« Le potentiel solaire en Afrique est au moins aussi grand que la demande et nous sommes optimistes à propos des nombreux marchés que nous avons analysés. Nous estimons que nous aurons besoin d’environ 2 000 TWh de photovoltaïque pour décarboniser la consommation électrique du continent d’ici 2040.», a affirmé David Wedepohl, le directeur exécutif de BSW-Solar.

Pour le moment, le continent concentre à peine 1% de la capacité photovoltaïque installée dans le monde selon le rapport. Cependant, au cours de l’année écoulée, 1 GW supplémentaire a été mis en place, soit un taux de croissance de 25% de la filière.

MDI Alger

Ecofin

Bessa, Résidence la Pinède