Suite à l’annonce de la grève du Snapo: Le ministère de la Santé reçoit une délégation du syndicat

gestion technique des psychotropes

Une équipe du bureau national du syndicat national des pharmaciens d’officine (Snapo) a été reçue, ce matin, au ministère de la santé suite aux actions menées et annoncé hier par le syndicat. Selon le président du Snapo, Messaoud Belambri, des engagements ont été données aux pharmaciens qui concernent la publication des tableaux des psychotropes au journal officiel ainsi que la re-publication de l’arrêté portant classification de ces produits. Le projet de décret exécutif finalisé concernant la gestion technique des psychotropes a aussi été officiellement approuvé par le ministre de la santé, il passe à la traduction pour adoption par le gouvernement et publication au Journal officiel.

Le ministre de la santé s’est engagé à saisir le ministre de la justice pour la prise en charge des problèmes soulevés par le Snapo.

Mais, selon MBelambri, le bureau national a décidé de maintenir la mobilisation et les actions programmées, tout en gardant le contact avec le ministère de la santé pour le suivi de l’évolution de la situation et voir la réaction du ministère de la justice.

Rappelons que le bureau national du Snapo a tenu une réunion extraordinaire lundi 13 mai 2019 au niveau de son siège national, à Alger.

MDI Alger

La question en relation avec les médicaments psychotropes a été abordée sous plusieurs aspects. Afin de faire aboutir les revendications déjà portées et transmises par le SNAPO aux ministères concernés, les actions suivantes ont été décidées : tenue d’un sit-in national devant le ministère de la justice lundi 20 mai 2019 auquel participeront toutes les wilayas d’Algérie, appel à une grève nationale des officines pharmaceutiques mercredi 29 mai 2019 et en ultime recours, le SNAPO pourra lancer un appel à l’arrêt de dispensation des médicaments psychotropes par les pharmaciens.

Bessa, Résidence la Pinède