Agression d’étudiants non-jeûneurs à l’université de Bouzaréah: La LADDH condamne

LADDH

La Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme (LADDH) a réagi à l’agression des étudiants non-jeûneurs survenue samedi à l’université de Bouzaréah sur les hauteurs d’Alger.

« Les libertés individuelles et le droit à la différence dans un pays de diversité doivent être respectés en toutes circonstances. La démocratie, le vivre ensemble et la plénitude citoyenne ne peuvent pas se construire sur l' »unicisme » et l’intolérance », a rappelé la LADDH dans un communiqué diffusé sur sa page Facebook, qui a exprimé toute sa « solidarité avec les victimes de cette agression »,

Pour la LADDH « ces agressions sont inacceptable et condamnable », et « le parquet doit se saisir de cette affaire pour que justice soit faite. »

MDI Alger

« Restons Unis dans notre diversité, dans notre Algérie de la pluralité et du vivre ensemble du peuple Algérien (toutes sensibilités confondues) et méfions nous des extrémismes », a conclu la ligue de défense des droits de l’Homme.

Bessa, Résidence la Pinède