Des journalistes de l’ENTV sanctionnés

Le DG de l'EPTV Salim Rebahi limogé

Des journalistes et des techniciens de l’ENTV été sanctionnés pour avoir pris position publiquement en faveur du mouvement populaire de contestation.

À ce propos, la journaliste Nadia Madassi, qui avait démissionné début mars de son poste de présentatrice du journal télévisé de Canal Algérie, a publié sur son compte Twitter une liste de cinq journalistes « sanctionnés pour leur engagement contre le musellement de l’information ». Il s’agit d’Ali Haddadou, Mélina Yacef, Abderrazak Siah, Imène Slimane et Abdelmadjid Benkaci.

De son côté, le journaliste Abdelmadjid Benkaci, a écrit jeudi dernier, sur sa page Facebook : « Je suis sanctionné à mon tour. Un avertissement écrit à verser dans mon dossier, en plus d’incidences financières sur mon salaire du mois en cours, pour une seule raison, un seul tord, avoir défendu la liberté d’expression ».

Il a affirmé avoir été sanctionné, parce qu’il fait  » partie des initiateurs  d’un collectif des professionnels de l’audiovisuel de des collègues de l’Entv ont été interdits d’écran ou ont vu leurs émissions suspendues ».

http://