HomeActualitéNationalPosition de la France sur Présidentielle du 4 juillet : L'APS présente...

Position de la France sur Présidentielle du 4 juillet : L’APS présente ses excuses à Jean-Yves Le Drian

L’Agence Presse Service (APS) a présenté, jeudi, ses excuses pour le ministre français e l’Europe et des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, après la publication d’une dépêche dans laquelle, elle lui a attribué des propos concernant la position de la France concernant l’élection présidentielle du 4 juillet prochain.

Dans sa dépêche publiée mercredi 8 mai 2019, l’APS a rapporté en citant le MAE français que la France « souhaiterait que l’élection présidentielle du 4 juillet se déroulent dans de bonnes conditions », alors que, les propos de Le Drian avait été tenus dans un autre contexte, plus précisément début mars à l’Assemblée nationale française, avant même l’annulation de l’élection présidentielle convoquée pour le 18 avril dernier et la démission de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika.

Dans une mise au point, l’agence officielle a écrit: « Précisions au sujet de la dépêche n° 189. Le bureau de l’APS-Paris a publié malencontreusement mercredi 8 mai, une déclaration du ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves le Drian, reçue le jour même dans un mail sur le suivi personnalisé des  documents de l’Assemblée nationale française, qui diffuse toutes les communications officielles de cette institution. »

« Le texte comprenait les réponses du ministre aux questions des députés, datées en effet du 6 mars 2019, alors que le lead de la dépêche du 8 mai ne le précisait pas, donnant l’impression que ce sont de nouvelles déclarations par rapport à l’élection présidentielle prévue le 4 juillet », a expliqué l’APS.

La même source a ajouté que « les réponses du ministre ont donc été faites dans un autre contexte du 6 mars dernier. En outre, ce n’est pas M. Le Drian qui a évoqué la date du 4 juillet, mais le journaliste, voulant apporter une précision, a ajouté la date de la prochaine élection présidentielle. »

Avant de conclure : « L’APS s’excuse auprès de ses abonnés, usagers et public, induits en erreur, ainsi qu’auprès du ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères et de l’Assemblée nationale française ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine