2018 a été une année remarquable pour le marché mondial du gaz naturel

Le centre international d’informations sur le gaz naturel (CEDIGAZ) basé à Paris a indiqué dans son rapport CEDIGAZ « The Global Gas Market – 2019 Edition », que 2018 a été une année remarquable pour le marché mondial du gaz naturel. Une position qu’il explique par un gros rebond de la demande mondiale dimanche, tirée par les Etats-Unis et la Chine.

Les Etats-Unis se sont particulièrement distingués, représentant près de 50 % de l’augmentation mondiale de la consommation et de l’offre. La Chine quant à elle, a porté majoritairement porté cette hausse de la demande grâce à la transition vers plus de gaz.

Par rapport à l’année dernière, la demande globale de gaz a augmenté d’environ 4,6 %, soit 170 milliards de m3. C’est la deuxième année consécutive de forte croissance de la demande du combustible. Par ailleurs, 2018 a enregistré la plus forte croissance de la demande de gaz depuis le rebond d’après-crise de 2010.

Comme en 2017, l’expansion de la demande de gaz naturel s’est inscrite dans le cadre d’une croissance mondiale substantielle de la demande mondiale d’énergie, tirée par une économie mondiale robuste et des conditions climatiques extrêmes. On peut également remarquer l’abondance d’un approvisionnement en gaz compétitif, en particulier aux Etats-Unis et en Russie, des politiques énergétiques et environnementales favorables, dans certains pays comme la Chine.

L’empire du Milieu a d’ailleurs profité de ces conditions reluisantes du marché pour se hisser à la première loge du classement des plus grands importateurs mondiaux devant le Japon. Ces importations ont représenté l’essentiel de l’augmentation mondiale des importations nettes, soulignant une fois de plus le rôle crucial de la Chine dans l’absorption de la production mondiale. Et cette dynamique n’est pas prête de s’essouffler. Selon une étude de la société norvégienne de classification maritime DNV GL, la demande va continuer à croitre et en 2026, le gaz deviendra la principale source d’énergie du monde. Plusieurs pays africains dont le Sénégal, la Mauritanie, le Mozambique et l’Egypte, s’apprêtent déjà pour profiter des opportunités de ce trend.

MDI Alger

Ecofin

Bessa, Résidence la Pinède