Rahabi n’imagine pas la tenue de l’élection présidentielle du 4 juillet et appelle le peuple à être patient

rahabi

L’ancien ministre de la communication et ex-ambassadeur Abdelaziz Rahabi, a indiqué, samedi, qu’il n’imaginait pas que l’élection présidentielle du 4 juillet 2019 soit organisée.

« Je n’imagine pas que l’élection présidentielle du 4 juillet prochain soit organisée », a-t-il déclaré au micro de la chaîne El Bilad, estimant que l’organisation et la participation à ce scrutin « est aventure politique ».

Abdelaziz Rahabi a demandé au peuple Algérien d’être patient pour une certaine période, car, a-t-il expliqué « ce système résiste parce qu’il use des moyens de l’Etat », malgré que, a-t-il ajouté « la force du peuple est au-dessus de toutes ces résistances du système ».

« Le système politique actuel résiste contre les forces du changement. Il ne peut pas imaginer un changement dans lequel émergera un système politique qui le jugera sur ses pratiques, la gestion du denier public, sur le pouvoir et sur tout. Ce qu’il n’acceptera pas! Un nouveau système démocratique et transparent. Il y a des grandes forces à l’intérieur du système, au sein de toutes les institutions de l’Etat, au sommet du pouvoir qui dribblent, veulent gagner du temps et parient sur l’affaiblissement de la mobilisation de la rue pour se maintenir au pouvoir », a-t-il expliqué.