HomeLa uneVendredi Acte XI : La mobilisation contre le système se poursuit, à...

Vendredi Acte XI : La mobilisation contre le système se poursuit, à Alger les manifestants annoncent les couleurs

La mobilisation contre le système et ses symboles est à son onzième vendredi consécutif, sans montrer aucun signe d’affaiblissement malgré les manœuvres du pouvoir qui tente de diviser le mouvement populaire pacifique par tous les moyens.

Les Algériens qui manifestent pour le départ du système et le changement radical  s’adaptent à chaque vendredi de manifestation aux développements de la scène politique et répondent à chaque manœuvre du système qui cherche par toutes les ruses contourner les revendications populaires.

En effet, de la contestation du 5ème mandat de Bouteflika, son annulation, à sa démission, passant par les discours de Gaïd Salah, la nomination d’Abdelkader Bensalah en tant que chef de l’Etat par intérim, le Gouvernement Bedoui…etc. Le peuple rejette tout ce qui émane de ce système et refuse que ses symboles soient à la gestion des affaires courantes du pays et la direction de la période de transition ou à l’origine de l’organisation d’un scrutin présidentiel.

Bensalah, Gaïd Salah, Saïd Bouteflika et Bedoui dans le collimateur des manifestants

En attendant le début de la mobilisation dans les autres wilayas. Au centre de la capitale, à Alger-Centre, des centaines de manifestants ont commencé à affluer vers l’esplanade de la Grande Poste et de Place Audin dès le début de la journée. Ils ont donné les couleurs de ce que sera la marche d’aujourd’hui.

Drapeaux nationaux et Amazigh sont brandis, des slogans hostiles au pouvoir et à ses figures ont été scandés et écrits sur des pancartes et des banderoles. « Yetnahaw Ga3 » (Ils partent tous).

« L’Armée est la nôtre et Gaïd nous a trahi »

Saïd (Bouteflika) ramenez-le à la prison d’El Harrach

Le peuple ne veut ni de Gaïd ni de Saïd

Des personnalités nationales sont déjà sur place

Le rassemblement en cours à Alger Centre est marqué par la présence de plusieurs personnalités nationales venues participer à cet Acte XI de a mobilisation contre le système. Dhrifa Ben Mhidi la sœur du héros de la révolution Larbi Ben Mhidi est déjà sur place à Alger Centre, et elle est remarquée aussi la présence de l’avocat Me Mostefa Bouchachi présent à la Grande Poste.

Dispositif sécuritaire

Comme les deux précédents vendredis, le même dispositif sécuritaire a été mis en place à Alger-Centre. Les forces anti-émeutes de la police ont fermé le tunnel des facultés à Place Audin pour empêcher les manifestants d’y marcher à l’intérieur.

Par ailleurs, comme les trois précédents vendredis de mobilisation contre le système, les entrées vers la capitale ont été bloquées une nouvelle fois par la gendarmerie, pour empêcher les citoyens des autres wilayas, notamment limitrophes, de rallier la capitale pour manifester.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine